Audrey Garcin
Chiropraxie et Micronutrition

Micronutrition

La micronutrition, qu’est ce que c’est ? J’aime à dire qu’il s’agit de l' Alimentation Santé sur mesure".

Que trouve t-on dans nos assiettes ?

Des macronutriments qui apportent de l'énergie sous forme de calories

  • Protéines
  • Lipides
  • Glucides

Et des micronutriments qui servent au fonctionnement de nos cellules

  • Vitamines
  • Minéraux
  • Oligo-éléments
  • Acides gras essentiels
  • Acides aminés
  • Antioxydants : polyphénols …
  • Probiotiques

Calories VS Valeur Santé

La diététique et la nutrition, dans leur forme classique, vont s’intéresser aux macronutriments présents dans notre assiette (protéines, lipides et glucides) et donc aux calories. L’approche « mathématique calorique » visant à déterminer un métabolisme de base et une dépense énergétique totale afin de calculer un nombre de calories par jour à ne pas dépasser, soit pour entamer une perte de poids, soit pour maintenir un poids fonctionne bien sûr tout à fait sur l’aspect physique. Mais ce raisonnement ne tient pas compte de la notion la plus importante à mes yeux : la Santé !

La priorité de la micronutrion n’est pas le comptage des calories. Les priorités de la micronutrition sont non seulement les précieuses molécules qui se trouvent dans les aliments : les micronutriments,  mais aussi la façon dont l’organisme de chacun les assimile : il ne suffit pas d’avoir des micronutriments dans notre assiette pour les retrouver en quantité suffisante dans nos organismes. Selon les personnes, leur état de santé, leur environnement, leur activité physique, leur stress et leur hygiène de vie, une même alimentation n’aura pas les mêmes effets bénéfiques.

Densité calorique VS Densité nutritionnelle

Comparons ces 2 repas à 500 calories chacun : 

Repas 1: 100g de nuggets de volaille + 100g de pommes de terre + 1 crème caramel + 1 verre de soda (200ml)

Repas 2: 70g de crevettes roses + 100g de maquereau + 300g d'épinards frais + Huile d'olive + 150g de framboises + thé vert

Ces deux repas ont certes la même densité calorique mais n’ont pas la même densité nutritionnelle et n’ont donc pas la même incidence sur l’organisme et sur la Santé à long terme. Le premier ne nous apporte rien d’autres que des calories alors que le deuxième nous fourni des nutriments indispensables au fonctionnement optimal de notre organisme.

Il est certes interessant de s’assurer que la quantité de protéines, lipides et glucides apportée chaque jour est la bonne mais ne compter que les calories fait passer à coté de beaucoup de notions importantes pour notre Santé.

Calories vides VS Calories pleines 

Le repas 1 est constitué de calories vides pendant que le repas 2 apporte des calories pleines. Les aliments ont des effets très variables sur l’organisme. À nombre de calories égales, deux aliments (dont la composition en nutriments est différente) affecteront différemment l’organismeCertains aliments peu caloriques ne sont pas pour autant bénéfiques pour l’organisme. À l’inverse, certains aliments possédant une forte densité calorique sont essentiels !

L’assimilation des micronutriments

Ajouté à ceci, en micronutrition on cherche à savoir si notre organisme sera capable d’assimiler tous les micronutriments de l’assiette afin de se retrouver en quantité suffisante dans notre corps pour qu’ils permettent d’assurer les milliers de réactions qui y ont lieu en permanence pour optimiser les métabolismes. La micronutrition cherche à faire fonctionner le corps dans un état de Santé optimal.

Les modèles alimentaires personnalisés
Ainsi, en micronutrition on établi un modèle alimentaire (et non un régime ou rééquilibrage alimentaire qui est synonyme de régime), et il existe autant de modèles alimentaires qu’il existe d’individus… car chaque personne est unique. Il est vraiment important de prendre conscience que chaque individu est unique et de ce fait ce qui est bon pour une personne ne l’est pas forcément pour une autre et ce qui fonctionne pour l’un ne fonctionnera pas forcément pour un autre qui présente pourtant les mêmes symptômes.

La micronutrition tient compte des trois niveaux biologiques qui font que nous sommes tous différents :

  • notre génétique,
  • la façon dont notre mode de vie nous permet d’utiliser l’optimum de notre génome (épigénétique)
  • notre microbiote qui gère l’ensemble de notre organisme.

Qui est concerné par la micronutrition ?

La Micronutrition concerne chaque personne qui a pris conscience que son état de santé dépend intimement de son alimentation.

On est à la fois dans une démarche préventive :

  • prévention primaire lorsque l’on est en bonne santé :améliorer les performances physiques, sportives, prévention du vieillisement…
  • prévention secondaire afin d’éviter des récidives,

mais aussi dans une démarche de traitements de troubles fonctionnels : troubles digestifs et instestinaux, troubles de l’humeur, fibromyalgies, tendinites à répétitions, troubles ostéo-articulauires, troubles gynécologiques, problème d’infertilité, arthrose, arthrite, ostéoporose, symptômes de ménopause, mauvais bilan lipidique, difficulté à perdre du poids, troubles de la concentration avec ou sans hyperactivité de l’enfant, acné de l’adolescent… troubles qui parfois restent sans réponse auprès de la médecine allopathique.

La micronutrition a toute sa place aussi dans l’accompagnement des traitements conventionnels (accompagnement du diabète, maladies cardiovasculaires, maladies auto-immunes, pathologies inflammatoires …).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.